La méthode SCOS * est un outil de modélisation, conception et pilotage par la valeur
des projets et systèmes complexes.

CentraleSupelec_logo
Partenaire

* SCOS : Systemics for Complex Organisational Systems

Tous terrains et d’une grande plasticité,

  • elle s’adapte à un très large éventail de problèmes, projets et systèmes de toute envergure et sa focale est modulable;
  • elle prend en compte des champs de valeur de différentes natures:
    • économique et monétaire,
    • matérielle ou immatérielle : sociale, environnementale, …etc
    • discrète ou continue.

Souple,

  • elle intègre les estimations;
  • elle tolère les incertitudes et précise les conditions de faisabilité;
  • elle identifie les pistes à explorer ou à approfondir, celles à abandonner.
  • elle est ainsi:
    • un vecteur d’innovation,
    • et un outil d’aide à la décision en univers incertain.

Collaborative et transférable,

  • elle est « portable » et permet de mobiliser les expertises dispersées ou de zoomer sur tel ou tel point;
  • elle permet d’apprendre en marchant sur des boucles courtes.

Itérative,

  • elle peut être transposée sur différents niveaux de l’organisation en fonction du développement du projet;
  • ou interrompue puis reprise en fonction des résultats et des décisions.

Rigoureuse et exigeante,

  • elle incite au raisonnement par la valeur et par les fonctions à assurer plutôt que par les coûts et les moyens.

Cursive,

  • elle se met en place et donne des résultats rapidement, puis se développe par ajustements et essais / erreurs.

Elle est au total une véritable démarche de management de l’information et de la connaissance.